Une bibliothèque virtuelle dans le jeu vidéo Minecraft

Lu en 2 min environ

L’organisation internationale Reporters Sans Frontières a créé une bibliothèque libre dans le jeu vidéo Minecraft. Cet édifice virtuel permet à des millions de joueurs de consulter des articles censurés dans différents pays du monde. Reporters Sans Frontière propose ainsi une nouvelle façon de défendre la liberté de l’information sur Internet.

La Bibliothèque libre créée par RSF dans Minecraft.

The Uncensored Library ou « Bibliothèque libre » de RSF

Minecraft est un univers virtuel composé de cubes que les joueurs peuvent assembler ou détruire pour bâtir des constructions. En 2020, le jeu compte plus de 145 millions de joueurs. Selon le site d’information consacré aux jeux en ligne JeuxOnLine, environ 78% des joueurs ont entre 25 et 39 ans.

La Journée internationale pour la liberté d’expression sur Internet s’est tenue le 12 mars. À cette occasion, Reporters Sans Frontières (RSF) a inauguré une « Bibliothèque libre » dans Minecraft. Il s’agit d’un immense bâtiment virtuel, dans lequel les joueurs peuvent pénétrer pour consulter des articles rares. Ces textes proviennent de différentes régions du monde dont la Russie, le Mexique, l’Érythrée, le Vietnam ou l’Arabie Saoudite.

La « Bibliothèque libre » de Minecraft est accessible depuis un serveur en ligne, que la surveillance des gouvernements peut difficilement atteindre. Les jeux en ligne sont une porte dérobée que RSF ont intelligemment emprunté pour combattre la censure sur Internet.

Les livres virtuels de la « Bibliothèque libre » rassemblent plusieurs articles de 100 pages chacun. Ils sont traduits en anglais et disponibles dans leur langue d’origine. Le Classement annuel de la liberté de la presse, partagé par Reporters Sans Frontières dans la bibliothèque en ligne, permet aux joueurs de prendre conscience sur la situation de 180 pays concernant liberté d’information.

Vous pouvez effectuer une visite virtuelle 360° de l’édifice sur le site officiel de la Bibliothèque libre.

Laissez un commentaire

Bouton de retour en haute de page sur techblog.