3 applications françaises qui ont fait parler d’elles en 2019

Lu en 3 min environ

Ces applications mobiles développées en France ont vu leur communauté exploser en 2019. Avec plusieurs millions d’utilisateurs actifs, elles ont une influence qui dépasse même nos frontières. Voici 3 applications françaises qui ont fait parler d’elles cette année.

Voici 3 applications développées en France qui ont fait parler d'elles en 2019.

Sybel, élue meilleure application de l’année par Google

Sybel est une plateforme de podcasts audio lancée par Virginie Maire en mai 2019. L’application donne accès un large catalogue d’histoires, documentaires et série audio pour tous les publics.

Ce qui fait le succès de cette plateforme c’est qu’elle est totalement gratuite, accessible sans abonnement et elle n’affiche aucune publicité ! Il est possible de télécharger les podcasts pour les écouter même hors connexion. Sybel rémunère les utilisateurs qui diffusent du contenu de qualité sur la plateforme. Ce système encourage les créateurs à publier des histoires originales, en plus d’un catalogue qui est régulièrement enrichis de nouveaux audio.

L’application comptabilise plus de 500 000 utilisateurs actifs seulement 6 mois après la création de la plateforme. Elle a même été désignée meilleure application de l’année 2019 par Google. Sybel se positionne également tout en haut du classement Google Play dans la catégorie « Meilleure Appli du quotidien ».

Yuka, l’application qui fait bouger l’industrie agroalimentaire

Yuka est une application mobile apparue en janvier 2017. Elle permet de scanner les produits alimentaires et cosmétiques pour évaluer leur impact sur la santé. Votre yaourt préféré contient-il des additifs dangereux pour la santé ? L’application vous affiche directement si le produit est « mauvais » ou « excellent », elle vous suggère même des produits équivalents et meilleurs pour la santé.

En 2019, Yuka comptabilise plus de 12 millions d’utilisateurs en France, c’est 5 fois plus que le nombre d’utilisateurs enregistrés par l’application en 2018 !

D’après un sondage réalisé en avril 2019 par Yuka SAS auprès de 229 000 répondants, 92% affirment reposer le produit quand la note est « mauvaise » ou « médiocre ». Une tendance qui incite les grands distributeurs à modifier leurs produits. Leclerc, Intermarché, Auchan, Monoprix… ainsi que d’autres enseignes ont changé leurs recettes pour obtenir une meilleure note sur Yuka. « C’est un effort colossal » mais indispensable selon Thierry Cotillard, dirigeant du groupe Intermarché, qui prévoit d’améliorer plus de 900 produits.

L’application qui connait un succès fou en France est déjà utilisée dans 5 autres pays d’Europe. Une affaire à suivre, puisque Yuka compte bien s’exporter sur les marchés américains et canadiens d’ici 2020.

To good to go, en action contre le gaspillage

To good to go est une application française qui regroupe plus de 5,5 millions d’utilisateurs contre le gaspillage alimentaire. Depuis sa création en 2016, plus de 10,5 millions de repas ont été sauvés grâce à l’engagement des utilisateurs.

La communauté To good to go vous aide à dénicher les bons plans pour consommer à petit prix tout en limitant le gaspillage. Localisez les commerçants prêts de chez vous qui proposent des paniers moins chers avec des invendus. Ce serait dommage que le joli lot de 10 croissants à 3 € finisse à la poubelle, alors qu’il pourrait finir dans votre estomac ! Partagez vos meilleures affaires sur les réseaux sociaux pour inciter les autres à rejoindre le mouvement.

L’application a fait parler d’elle à l’occasion de la Semaine Européenne du Développement Durable. La communauté To good to go a sauvé près de 340 000 repas de la poubelle entre le 30 mai et le 5 juin 2019. Un engagement qui a permis à l’application de planter 4000 arbres dans 4 fermes en Europe.

Laissez un commentaire

Bouton de retour en haute de page sur techblog.