Chargeur universel : Apple s’oppose aux eurodéputés

Lu en 3 min environ
Apple s'oppose à la législation du chargeur universel en Europe.

Les députés européens ont relancé le débat sur la législation du chargeur universel le 30 janvier 2020. La majorité réclame un seul type de chargeur pour tous les appareils mobiles en Europe. Apple ne manque pas d’arguments contre cette résolution, la multinationale américaine a rapidement fait part de son désaccord avec les élus au Parlement européen.

Le même connecteur pour tous les appareils

La Commission européenne s’est engagée sur la question du chargeur universel en 2009, alors que 30 sortes de chargeurs étaient disponibles sur le marché. Depuis, les trois formats conventionnels sont le Micro USB, l’USB Type-C et le Lightning, qui est spécifique aux produits Apple.

Le connecteur Micro USB utilisé sur la plupart des appareils mobiles.
Le Micro USB.
Le connecteur USB-C un format récent utilisé sur les plupart des appareils.
Connecteur USB-C.
Le connecteur Lightning utilisé uniquement sur les appareils Apple.
Le Lightning.

Les eurodéputés mentionnent des « désagréments pour les consommateurs » qui peuvent se heurter à des problèmes de compatibilité. Ils dénoncent également « l’empreinte écologique inutile » générée par la production des chargeurs. On estime que chaque année près de 51 000 tonnes de déchets sont issus des câbles électroniques. L’objectif de la Commission européenne est de mettre en place une norme d’ici juillet 2020 pour imposer aux fabricants un seul type de connecteur sur tous les appareils mobiles.

Quel avenir pour les appareils actifs ?

Apple rappelle que des millions de clients ne pourront plus utiliser leurs produits si la norme venait à changer. Le géant californien devrait alors concevoir des adaptateurs spéciaux pour les anciens appareils, ce qui ne va pas dans le sens de la législation.
Pour contrer l’argument écologique avancé par les députés européens, Appel souligne que le volume de déchets engendré par cette nouvelle norme serait catastrophique.
Aussi, cette législation serait « un frein pour l’innovation ». L’exclusivité fait partie de la stratégie commerciale d’Apple, on comprend pourquoi l’entreprise à la pomme n’est pas intéressée à l’idée de partager un chargeur universel avec ses concurrents.

Les fabricants pourraient trouver un terrain d’entente sur la norme USB-C, un connecteur réversible et polyvalent qui est déjà utilisé sur de nombreux appareils ; smartphones, tablettes, enceintes Bluetooth, etc. Apple envisage de son côté une solution radicale : supprimer complètement le port Lightning de ses appareils au profit du chargement à induction.

Laissez un commentaire

Bouton de retour en haute de page sur techblog.