Le plogging, c’est quoi ?

Lu en 4 min environ

Le principe du plogging est extrêmement simple. Il s’agit de faire son jogging en ramassant les déchets que l’on trouve sur son parcours.

Les origines

Il semble que le « Plogging » est originaire de Suède. Le terme viendrait de la contraction de « plocka upp » (ramasser) et de « jogging ». A partir de 2016, cette activité va connaitre une forte croissance et se répandre dans toute l’Europe. Elle permet d’allier deux tendances très fortes, la pratique sportive de la course à pied et les préoccupations écologiques.

L’idée

Les joggeurs parcourent énormément de kilomètres durant leur activité. Ils sont les observateurs réguliers des changements qui les entourent. Ainsi un emballage jeté par terre, va d’abord attirer l’œil. Puis de jour en jour, on s’habitue à le voir. Puis d’autres déchets vont s’accumuler, jusqu’à finalement courir au milieu d’eux. Alors soit on change de parcours, soit on change les choses !

Il suffit de se munir d’un sac poubelle et de ramasser un détritus lorsqu’on en voit un. La vitesse de la course à pied permet d’être vigilant à de tout petits détails. Courir, observer, ramasser, courir, observer ramasser…. Et sans s’en rendre compte, le sac se remplit très rapidement. Lorsqu’il est plein, on le dépose chez soi ou dans une poubelle publique.

Du côté de l’environnement

Que ce soit en milieu urbain ou à la campagne l’intérêt est évident. Les déchets récoltés sont plus à leur place dans une poubelle que sur le bord d’un chemin ou sur un trottoir.

Du côté du coureur

En plus de l’effet B.A (Bonne Action) qui fait toujours du bien au moral. C’est un bénéfice qui profite directement au joggeur, puisqu’il est plus agréable de courir dans un environnement sans déchet. Mais l’exercice est aussi intéressant au niveau sportif. Il ajoute des mouvements de flexion et d’extension à ceux de la course. Donc attention à bien faire ces mouvements pour qu’ils aient une action positive sur votre santé et ne pas se faire mal.

Conseils matériel

A part l’équipement de running classique, il vous faudra un sac poubelle. Si vous débutez, tentez d’abord les sacs de 30 litres. Vous passerez plus tard à ceux de 100 litres pour une préparation à un « Iron Man ». Nous avons testé en intégrant le sac poubelle à un sac à dos. Mais le bilan est mitigé. Seul, c’est plus pratique d’avoir le sac dans la main. Mais si vous partez à plusieurs, il peut y avoir le porteur de poubelle, à la manière des vendangeurs et le porteur de hotte.

Les gants sont très utiles pour ramasser les trucs les plus dégueux que l’on trouve. (En période COVID, je pense que c’est indispensable). Sinon, il y a aussi la technique du bras agrippeur.

Action individuelle ou collective

Pas besoin de licence ou d’autorisation pour pratique ce sport. Vous pouvez vous lancer seul à la chasse aux déchets ou embarquer vos amis / collègues avec vous. Nous avons testé le Plogging lors d’une action collective menée dans une Zone Industrielle / Commerciale (Zi Nord de Sélestat où se trouve le siège de Pearl.fr). En 1h de Plogging à trois personnes durant la pause de midi, le résultat est assez hallucinant (voici notre vidéo) :

Laissez un commentaire

Bouton de retour en haute de page sur techblog.