Un masque high-tech pour se protéger du coronavirus

Lu en 3 min environ
Un masque high-tech pour se protéger contre le coronavirus.

R-Pur est une entreprise française spécialisée dans la conception de masque antipollution. Cette start-up a développé un masque connecté à une application mobile qui permet de mesurer la qualité de l’air. En un an, ce produit innovant s’est vendu à plusieurs milliers d’exemplaires partout dans le monde. Conçu à l’origine pour protéger les motards des gaz d’échappements, le demande a explosé suite à l’épidémie de COVID-19.

Le succès mondial du masque R-Pur

R-Pur est fondée en 2016 par Flavien Hello et Matthieu Lecuyer. Ces jeunes entrepreneurs français ont étudié le marché des masques antipollution avant d’élaborer une protection innovante contre les particules fines.

Le premier modèle Nano One est commercialisé 2 ans après la création de l’entreprise. Il s’agit d’un masque conçu pour les conducteurs de motos. Celui-ci propose un système de filtre sur 5 couches, qui protège des gaz d’échappement et autres particules dangereuses pour la santé. Le masque R-Pur trouve un franc succès auprès des motards dans le monde entier. En 2019, Flavien Hello affirme que « plus de 10 000 masques ont été distribués dans 41 pays ». Une version plus légère pour les cyclistes est également disponible.

Depuis l’épidémie de COVID-19 en Chine, les habitants du monde entier achètent des masques pour éviter la contamination. R-Pur exporte ses produits en Asie du Sud, en Corée du Sud, à Hong Kong, Taïwan… Le masque connecté rencontre aussi un franc succès aux États-Unis. En quelques semaines, les ventes de la start-up française ont augmenté de 30%. Le modèle Nano One d’ailleurs est en rupture de stock.

Un masque de protection connecté

Chaque masque Nano One possède un QR code unique qui permet de se connecter à une application mobile. L’application R-PUR évalue la qualité de l’air en temps réel. L’utilisateur peut connaitre la quantité de poussière et de particules nocives dans l’air selon sa localisation. Cette application prend en compte toutes les données collectées dans le monde sur la pollution de l’air, ce qui en fait un outil fiable. L’utilisateur peut également contrôler la durée de vie du filtre, par rapport au nombre de kilomètres qu’il a parcouru et la pollution de l’air sur son trajet. En fonction de l’usage, le filtre peut être utilisé 1 à 5 mois avant d’être remplacé.

Le masque high-tech R-Pur Nano One.
Le modèle Hexagone du masque R-Pur Nano One. Photo de r-pur.com

Une bonne protection contre le coronavirus ?

R-Pur parle d’une solution unique au monde contre les nanoparticules. Mais ce système de filtre innovant est-il efficace pour se protéger du COVID-19 ? Les masques R-Pur possèdent 5 couches dont une couche déperlante, 2 filtres à nanoparticules superposés, une filtration charbon actif qui protège des odeurs et couche à mémoire de forme. Il s’agit du système de filtre le plus complet que l’on peut trouver actuellement sur le marché international. Le masque R-Pur filtre environ 99,98 de l’air ambiant. Ainsi, la technologie Nano filtre offre une protection efficace contre les virus. Le masque connecté est disponible à 149 € sur le site de R-Pur.

Laissez un commentaire

Bouton de retour en haute de page sur techblog.