Traditions et mystères de Noël en Alsace 1/3

Premier chapitre : l’AVENT

Avec les fêtes de fin d’année, je vous emmène en Alsace pour découvrir les traditions de Noël.

Il y a certaines coutumes que vous connaissez déjà et je vous en expliquerai l’origine. D’autres, par contre, sont vraiment curieuses !

Accrochez-vous bien à votre canapé, je vous garantis du sensationnel ! Venez avec moi dans le monde des traditions et des mystères de Noël en Alsace.

avent-noel-alsace-mystere-article-techblog-3
avent-noel-alsace-mystere-article-techblog-5

Voici le décor :

L’Alsace se situe à l’Est de la France entre 2 montagnes moyennes. Les Vosges pour le côté français et la Forêt-Noire pour le côté allemand. Un paysage riche et varié, des montagnes, une plaine, des vignobles et une frontière matérialisée par le Rhin. L’histoire de l’Alsace est tumultueuse comme de nombreuses régions frontalières, ponctuée par de nombreuses guerres et des changements de nationalité fréquents. La culture et les traditions alsaciennes se sont construites autour de ces diverses influences. Il en reste une identité singulière et des traditions encore bien vivantes aujourd’hui.

Comment dire « Noël » en Alsacien ?

En Alsace, on y parle en plus du français, un dialecte alémanique, l’alsacien ! Alors comment dit-on « Noël » en alsacien ? Noël se dit « wihnachte » ou « wiehnachte ». Se prononce plus ou moins VI-NOR-TE, en prenant un peu l’accent, ça passe. Traduit littéralement, wihnachte signifie les nuits sacrées ou saintes (« wih » pour sacrées ou saintes et « nachte » pour nuits).

Noël en Alsace dure 26 jours !

En Alsace, « wihnachte » désigne non seulement la nuit du 24 au 25 décembre, mais aussi toutes les nuits du 25 décembre au 6 janvier, que l’on baptisait le cycle des 12 jours. Le 26 décembre est d’ailleurs férié (lié au droit local). Le temps de Noël, en Alsace commence en réalité, le 11 novembre à la St Martin, pour se terminer le 6 janvier à l’Epiphanie.

  Il est divisé en trois périodes : l’Avent, la fête de Noël et le cycle des 12 jours. La St Martin marque la fin des travaux des champs et le début du jeûne de préparation de Noël. Ce n’est qu’à la St André, le 30 novembre que débute véritablement la période de l’Avent avec ses démons qui rôdent dans les villages et ses rites qui ponctuent l’attente de Noël.

Dans cet article, je m’arrêterai au 24 décembre, mais je vous prépare la suite dans 2 prochains articles que je vous garantis tout aussi magique et surprenant ! « Noël en Alsace » et « le Cycle des 12 jours » !

avent-noel-alsace-mystere-article-techblog-6

L’AVENT :

Voici le planning alsacien

Dès la fin novembre, apparaissent déjà les premières décorations. Voici les dates clés :

 ■ 25 novembre : la Sainte Catherine

Les préparatifs commencent doucement, les villes et villages mettent en place les éclairages, les premiers marchés de Noël ouvrent et on bloque les dates pour inviter toute la famille.

■ 28 novembre : le 1er dimanche de l’Avent

On allume la première des 4 bougies sur la Couronne de l’Avent. (explication en bas de l’article)

■ 6 décembre : Saint-Nicolas

Il vient dans la nuit déposer des friandises. Les enfants déposent leurs souliers devant la porte de leur chambre et un petit ballot de paille pour l’âne de St Nicolas. Dans certains villages Saint-Nicolas fait toujours sa tournée. La tradition est encore très présente dans les écoles et sur les marchés de Noël. Saint-Nicolas est le vrai ancêtre du Père-Noël auquel on a retiré tous les symboles religieux.

■ 13 décembre : Sainte-Lucie

Toute la science de cette cousine de Christkindel est nécessaire pour retarder l’emprise de l’obscurité, jusqu’au renouveau de la lumière qu’elle incarne.

■ 21 décembre : Nuit du solstice d’hiver

La plus longue de l’année. A partir de ce jour-là, les Alsaciens étaient autorisés à couper le sapin de Noël en forêt. La plus ancienne trace écrite relatant la tradition du sapin de Noël est précieusement conservée à Sélestat (Bibliothèque humaniste) et date de 1521 !

■ 24 décembre : Jour d’Adam et Eve

Jour dédié au couple originel. La famille se rassemble autour de « l’arbre de paradis ». Bon, de nos jours c’est aussi et surtout la journée consacrée aux courses et aux cadeaux de dernières minutes comme partout dans le monde 😀

Les monstres de l’AVENT en Alsace ?

 L’avent dure 4 semaines pour bien préparer Noël. Mais il n’y a pas que des bonnes choses … des personnages inquiétants ou des revenants, hantent aussi ces premiers jours de décembre. Je vous rassure, la suite est à classer dans les traditions lointaines et n’ont plus cours en Alsace.

  En Alsace, pendant cette période, il était interdit de se marier, de donner ou aller voir un spectacle… sans quoi vous risquiez d’être emmenés à tout jamais par les démons des ténèbres.

  Dans les maisons alsaciennes, chaque matin à cette époque, le père de famille ouvrait le livre des saints (Légende Dorée). A chaque jour son saint, qui protégeait ainsi la maison et la famille, des démons !

Vous voulez de l’étrange et du surnaturel ? Alors accrochez-vous en lisant la suite :

■ Le cycle de Noël s’ouvrait ainsi le 30 novembre, à la St André, protecteur des jeunes filles à marier.

Ce jour-là, les jeunes filles avaient la possibilité, par des pratiques magiques, de voir le visage, la silhouette ou le métier de leur futur époux. Une des pratiques consistait à balayer sa chambre, à demi nue. En balayant, à reculons ou sous les armoires, des ombres apparaissaient sur les murs. La demoiselle découvrait alors la silhouette de son futur mari seul ou muni d’un outil, révélant alors son métier !

■ Puis le 1er décembre, venait St Eloi, protecteur des chevaux.

Le jour de la St Eloi, le fermier, pour prévenir ses bêtes des maladies, les amenait à l’abreuvoir boire de l’eau. Le prêtre bénissait aussi les chevaux et donnait un léger coup de marteau en argent sur le front des animaux. Cette pratique de l’Eglise est un héritage d’anciennes traditions relatives au dieu Thor, détenteur d’un célèbre marteau, ou à Sucellos, divinité gauloise représentée avec un maillet.

■ Puis vient la Ste Barbe ou Barbara le 4 décembre.

Patronne des artilleurs et des pompiers, elle protège de la mort. Ce jour-là on coupait des rameaux d’arbres fruitiers que l’on disposait sur le poêle. La qualité de leur floraison, indiquait la récolte de l’année à venir.

 Le Saint-Nicolas , Hans Trapp et le Christkindel :

■ Le 6 décembre approche, les enfants attendent St Nicolas et ses cadeaux.

En Alsace, son culte se répandit au 12è siècle. Accompagné d’un vilain personnage, Hans Trapp (assimilé aussi au père Fouettard), St Nicolas, patron des écoliers, récompense les enfants sages, alors que Hans Trapp punit les autres. L’Eglise, considérant que seul l’Enfant Jésus devait apporter les cadeaux, supprima St Nicolas.

C’est ainsi qu’à partir de la Réforme, on vit apparaître le Christkindel « l’enfant christ » ou « l’enfant lumière », seul personnage autorisé à apporter les cadeaux. Cependant St Nicolas restera toujours un personnage important, remplaçant le christkindel dans certaines régions.

La fête du 6 décembre persista et persiste toujours dans les milieux catholiques où un homme revêtait l’habit d’évêque et, accompagné du « Hans Trapp », passait le soir du 5 décembre, dans tout le village et distribuait aux enfants des pains d’épices, des pommes et des noix. Dans les familles on confectionnait des brioches en forme de St Nicolas dont les yeux étaient représentés par des raisins secs.

  Puis, la période de l’Avent prenait fin avec les nuits bruyantes (les 3 derniers jeudis de l’avent). Pour éloigner les mauvais esprits (que l’on peut rapprocher de la chasse sauvage menée par Odhinn-Wotan et son cortège de guerriers), un groupe de jeunes gens parcourait les villages, faisant un vacarme épouvantable à l’aide d’instruments divers et hétéroclites.

avent-noel-alsace-mystere-article-techblog-14
avent-noel-alsace-mystere-article-techblog-7

Le calendrier de l’Avent

  Il aide les enfants à patienter jusqu’à Noël. Chaque matin du 1er au 24 décembre, les enfants ouvrent une fenêtre de leur calendrier et découvrent une image de paysage enneigé, de Père Noël ou pour les plus gourmands un petit chocolat. A l’origine, il s’agissait d’une maisonnette en carton avec 24 fenêtres qui ouvraient chacune sur un verset biblique. C’est moins « fun » mais meilleur pour la ligne.

La couronne de l’Avent

  Elle marque par sa présence le début de la période de l’Avent et du Cycle de Noël. Cette décoration, confectionnée à partir de branches de sapin (de houx ou de gui) auxquelles on fixe quatre bougies, décore aussi bien les rues, les magasins, que les maisons. La lumière alliée à la verdure protège des maléfices et les quatre bougies symbolisent les quatre semaines avant Noël. La tradition veut que l’on allume une bougie chaque dimanche durant l’Avent jusqu’au soir de Noël où les quatre bougies allumées évoquent la lumière et la renaissance du soleil.

avent-noel-alsace-mystere-article-techblog-16-1
avent-noel-alsace-mystere-article-techblog-9

Dans un autre article de Techblog, découvrez les incontournables de Noël :

Voici le lien vers le second chapitre qui parle de Noël et le second du cycle des 12 jours

Partagez cet article avec vos contacts !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton de retour en haute de page sur techblog.