Comment bien choisir sa carte mémoire ?

Lu en 6 minutes environ

Une carte mémoire est utilisée pour stocker des fichiers, à l’instar d’une clé USB, mais elle permet aussi d’étendre la capacité de stockage d’un appareil électronique. Que se soit pour capturer plus d’images avec votre appareil réflex, ou bien pour augmenter la mémoire interne de votre Nintendo Switch, le choix d’une bonne carte mémoire se base sur 3 critères.

Le format de la carte mémoire

Cartes SD

La carte SD est le format le plus répandu, notamment grâce à ses dimensions compactes (32 x 24 mm) et son prix modéré. Elle fonctionne avec un grand nombre d’appareils : appareils photo, caméscopes, smartphones, tablettes, systèmes GPS, consoles de jeu portables et systèmes embarqués.

Il existe des cartes SD, SDHC, SDXC et SDUC. En fait, les premières « cartes SD » avec une capacité maximale de 2 Go ont quasiment disparues. Celles que nous utilisons aujourd’hui sont des cartes SDHC (High Capacity) avec une mémoire de 4 à 32 Go, ou des cartes SDXC (Extended Capacity) avec une capacité de 32 Go jusqu’à 2 To. Depuis 2018, on parle de cartes SDUC (Ultra Capacity) qui proposent une capacité démentielle de 2 à 128 To ! Pour l’instant, cette nouvelle génération de carte SD n’est pas disponible sur le marché.

Exemple de cartes SD, SDHC et SDXC.
Carte SD, carte SDHC et carte SDXC.

Cartes miniSD et microSD

La carte miniSD (21,5 x 20 mm) est conçue au début des années 2000 pour équiper les téléphones mobiles. À l’heure actuelle, ce format est moins utilisé au profit des cartes microSD (11 x 15 mm), qui s’intègrent parfaitement dans nos smartphones et tablettes.
Les cartes miniSD et microSD sont compatibles avec le format SD via un adaptateur spécifique. L’adaptateur SD est généralement fourni avec les cartes mémoires.

Une carte microSD Transcend avec un adaptateur SD.
Une carte miniSD avec adaptateur SD.
Une carte microSD Kingston avec un adaptateur SD.
Une carte microSD avec adaptateur SD.

Carte CompactFlash

La carte CompactFlash (CF) est apparue sur le marché bien avant les premières cartes SD. Elle est beaucoup plus encombrante (36,4 x 42,8 mm) mais reste néanmoins une référence dans le monde de la photographie professionnelle. En effet, sa conception basée sur le principe des mémoires pour ordinateur portable offre de très bonnes performances. Certains appareils photo haut-de-gammes possèdent encore un slot CompactFlash.

L'apparence d'une carte mémoire CompactFlash.
Modèle CompactFlash de la marque SanDisk.

Cartes CFast, XQD et CFExpress

Ce type de cartes mémoires incorporent un bus informatique, offrant des performances adaptées aux usages photo et vidéo actuels (vidéos en 4K et photos jusqu’à 20Mpx). En outre, ces formats répondent aux critères de robustesse requis pour les applications professionnelles en photographie.

La CompactFlash Association développera la carte CFast plusieurs années après le modèle CF original. Cette carte mémoire ultra-performante se compose d’un bus informatique SATA. Elle mesure 36,4 x 42,8 millimètres.
Plus tard, une collaboration entre SanDisk, Sony et Nikon donnera naissance à la carte XQD. Celle-ci profite d’un bus informatique PCI Express. Elle mesure 38,5 x 29,6 millimètres.
Enfin, le format XQD sera repris par la CompactFlash Association, qui proposera une carte CFexpress, identique au niveau de la taille mais encore plus performante au niveau de la vitesse de transfert et de la capacité de stockage.

Comparaison d'une carte mémoire CFast 2.0, d'une carte XQD et d'une carte CFexpress.
Carte CFast 2.0, carte XQD et carte CFexpress.

La vitesse de transfert

La vitesse de transfert correspond à la vitesse d’enregistrement des fichiers sur la carte mémoire (écriture) et la vitesse de transfert des fichiers vers un ordinateur (lecture). Elle se calcule en milli-octets par secondes (Mo/s).

Les différents modèles de carte mémoire sont regroupés par classes. La classe représente la vitesse d’écriture minimale de la carte mémoire. Par exemple : classe 4 pour une vitesse de 4 Mo/s, classe 6 pour 6 Mo/s, classe 10 pour 10 Mo/s, etc.
La vitesse théorique est parfois indiquée sous la forme d’un nombre suivi de la lettre « x ». Par exemple : 300x équivaut à une vitesse minimale de 45 Mo/s, 600x une vitesse de 90 Mo/s, 1200x une vitesse de 180 Mo/s, etc.

Les informations inscrites sur la carte mémoire.
Ces informations apparaissent généralement sur la carte SD.

Pour les photos à 10Mpx ou les vidéos en Full HD, il est conseillé d’opter pour une carte mémoire de classe 10.

La capacité de stockage de la carte mémoire

Le dernier critère lors du choix de votre carte mémoire est bien entendu la capacité de stockage. Le prix d’une carte mémoire est essentiellement déterminé par sa capacité. On trouve sur le marché des cartes mémoire de 4 Go, 8 Go, 16 Go, 32 Go… jusqu’à 2 To !

La plupart des smartphones Android sont équipés d’un slot microSD. Il est ainsi possible de transférer les photos, musiques et autres fichiers sur une carte mémoire. Cette manipulation a pour but de libérer de l’espace sur la mémoire interne de l’appareil. Même les apps peuvent être déplacées depuis le « Gestionnaire d’applications » sous Android. Cependant, cela ne fonctionne pas avec toutes les applications.

Pour les utilisateurs de lecteur MP3, une carte mémoire permet simplement de gonfler votre playlist en ajoutant plus de morceaux. Pour information, il est possible de stocker environ un millier de fichiers mp3 sur une carte mémoire de 4 Go.

En photographie, le choix de la carte mémoire se base avant tout sur la définition du capteur de l’appareil photo. En effet, un Nikon D500 avec un capteur numérique de 20Mpx aura besoin d’une carte mémoire avec une capacité de 32 ou 64 Go au minimum, alors qu’un Lumix DMC-FS6 à 8Mpx se contentera d’une carte mémoire de 8 ou 16 Go.

Enfin, une bonne capacité de stockage permet d’enregistrer un plus grand nombre de vidéos sur un appareil photo ou un caméscope numérique. À titre d’exemple, une carte mémoire de 4 Go peut accueillir 20 minutes à 1 heure de vidéo en HD.

Partagez cet article avec vos contacts !

Laisser un commentaire

Bouton de retour en haute de page sur techblog.