Sécurisez, protégez et surveillez votre logement durant les vacances

Les vacances d’été et de fin d’année sont les périodes où le nombre de cambriolages augmente considérablement. Alors que vous prenez le temps de souffler un peu, d’autres au contraire, sont à l’action pour visiter entre 600 et 700 logements par jour en France. S’il est quasiment impossible d’empêcher une effraction, il est toutefois possible de dissuader et de ralentir les cambrioleurs pour ensuite donner l’alerte et déclencher l’intervention des forces de l’ordre. Avec la domotique et les applications mobiles, mais aussi un peu de bon sens, il est possible de sécuriser son logement sans exploser son budget. Je vous donne quelques bonnes pistes dans la suite de cet article pour sécurisez, protégez et surveillez votre logement durant les vacances. 

Un oeil partout avec la vidéo surveillance

La vidéosurveillance est sans doute le système qui vous donnera le plus d’informations sur votre logement (son & image). Il est possible de visualiser en direct ce qui se passe chez vous, mais aussi de consulter des enregistrements pour voir le déroulement et conserver une trace de l’effraction. Cela permet aux forces de l’ordre de reconnaître les individus, les véhicules ou le mode opératoire afin de confronter les cambrioleurs par la suite. 

Les caméras sont souvent équipées d’un système de détection qui envoie des alertes sous la forme de notifications sur votre smartphone. C’est parfait pour suivre en temps réel, l’activité dans et autour de votre logement. Cela demande de bien positionner la caméra pour éviter les fausses détections (branches qui bougent, animaux de compagnie, oiseaux, etc…) et du coup être submergé de notifications inutiles. Attention aussi à ne pas filmer l’espace public ou votre voisinage pour éviter que vos preuves se retournent contre vous (espionnage, voyeurisme).

Si vous n’avez qu’une caméra à placer, privilégiez la porte d’entrée. Ensuite les ouvrants fragiles comme les portes-fenêtres, et ensuite tout le reste. L’idéal si vous habitez une maison est de placer une caméra à l’extérieur qui filme discrètement votre maison de loin. Une caméra fixée trop visiblement peut avoir un aspect dissuasif. Mais elle sera plus facile anéantir ou contourner (en passant hors champs ou en couvrant son visage)

Caméras connectées

Plus besoin de tirer des câbles pour relier les caméras à une centrale d’enregistrement, aujourd’hui les caméras les plus fréquentes et bon marché fonctionnent sans fil, via le WIFI. Des applications gratuites telles qu’ELESION permettent de connecter plusieurs caméras ensemble pour se créer une salle de contrôle virtuelle avec toutes les caméras en direct que l’on peut consulter partout dans le monde avec la 3g/4g. Pour cela, il faut que la caméra soit à portée du wifi de votre box internet (ou routeur wifi). Bien souvent, la portée des boxs est insuffisante pour placer librement ses caméras. Il est parfois nécessaire d’étendre la portée de son wifi avec un répéteur classique ou à l’extérieur avec des antennes spécifiques.

Des capteurs connectés pour tout surveiller

En plus des caméras, vous pouvez renforcer votre système de sécurité domotique avec des capteurs spécifiques. Pour l’aspect cambriolage, il existe des capteurs d’ouverture/fermeture connectés pour les ouvrants comme les fenêtres ou les portes. Comme les caméras, vous recevez une notification directement sur votre smartphone lorsqu’il y a un changement. 

Et pour les risques quotidiens qui arrivent toujours en notre absence, il est possible de placer des capteurs pour surveiller des zones à risques. Par exemple un détecteur d’eau connecté près du lave-linge, du chauffe-eau ou du congélateur. un détecteur de fumée connecté à fixer dans le couloir ou près de la chaudière.

Simuler sa présence pour plus de sécurité

Même si ce n’est pas une règle, les cambrioleurs préfèrent en général visiter des logements inhabités. ils ne souhaitent pas se faire surprendre, donc l’idée est de laisser votre maison bien vivante. Une maison avec tous les volets baissés et une boîte aux lettres qui déborde est une bonne cible. 

Ma voisine sortait ses chaussures de montagne, une petite table, une cruche et un verre pour faire croire qu’elle était à proximité. Dans la même idée, ma mère suspendait du linge et mon père sortait quelques outils de jardinage et laissait la moitié des volets ouverts à chaque départ en vacances. Ce sont des astuces qui ne coûtent rien mais on peut encore aller plus loin dans la simulation.

Des volets qui s’ouvrent en journée et se ferment automatiquement la nuit (ou l’inverse) est possible grâce à un boîtier de commande connecté. Il est possible de les commander manuellement à distance, programmer des horaires ou même les associer à un autre appareil. Comme par exemple un capteur de luminosité. Il existe aussi des simulateurs de présence qui reproduisent les animations lumineuses d’une TV. Mais mon système préféré est la prise connectée ! Tout au long de l’année, j’utilise plusieurs modèles chez moi pour commander à distance, programmer ou connaître la consommation de : mes décorations de Noël, un chauffage électrique, mon ordinateur, un déshumidificateur et simuler ma présence en allumant n’importe quel appareil électrique.

Laissez des accès disponibles si besoin

Si quelqu’un doit passer chez vous pour nourrir vos animaux de compagnie, faire le ménage ou le jardin, il est nécessaire de laisser un accès à votre logement. La clé de votre porte est sous le paillasson ou dans le pot de fleur juste à côté, je peux vous dire que ce n’est pas une excellente cachette. Si vous aimez les trucs simples, vous allez adorer cette idée de cachette. Par contre s’il y a plusieurs personnes qui doivent passer, je vous conseille soit un coffre de clé à code personnalisable (et connecté) ou carrément le cylindre de porte connecté. Vous pouvez ainsi gérer les périodes d’accès, les utilisateurs et retrouver l’historique de leurs passages.

Gardez le secret !

Et enfin, le dernier grand TRUC anti-cambriolage, c’est de ne rien divulguer sur votre système de surveillance, vos astuces et surtout vos dates de voyage. Il y a bien entendu toujours des cambrioleurs en bandes organisées, mais il y a aussi bien souvent des voisins rancuniers, un voleur improvisé ou un internaute bien renseigné. Donc inutile d’en dire ou d’en publier trop. Attendez votre retour pour faire le tri dans vos photos et partager le récit de vos aventures.

Connecté toute l’année, c’est la sécurité

Mettre un pied dans la domotique avant l’été, c’est souvent y plonger pour toute l’année. Sans y être forcément dépendant, on apprécie très rapidement et quotidiennement tous ces appareils connectés. On sait qui est à la maison, si les portes sont bien fermés, la maison s’adapte aux conditions météorologique en chauffant, refroidissant en s’humidifient ou l’inverse, le jardin s’arrose en fonction de l’état du sol et on maîtrise sa consommation électrique en coupant ce qui est inutile …. et surtout quand on veut et où on veut. 

Partagez cet article avec vos contacts !

Laisser un commentaire

Bouton de retour en haute de page sur techblog.